On Refait le Foot

Et si on (se) posait les bonnes questions ?

Problème : le comportement des entraineurs

679385-arbitrageOn peut reprocher beaucoup de choses aux joueurs en termes de respect des autres, du règlement, de l’arbitre, et avant tout de soi-même. Nous en avons déjà beaucoup parlé sur ce site. Mais qu’en est-il des entraineurs et, d’une façon générale, du staff technique ?

Constat : En effet, ils sont souvent les premiers, en conférence de presse d’après-match, à critiquer les arbitres et leurs décisions qui n’ont pas été, selon eux, bénéfiques à leur camp. Mais qu’ont-ils fait pendant le match ? Certains se comportent bien et s’occupent avant tout de leur équipe, distillant consignes et encouragement à leurs joueurs. Bravo ! Mais d’autres n’ont de cesse de contester la moindre décision d’arbitrage, les bras en croix, sur le bord du terrain. demander une touche, un coup franc, un carton jaune ou rouge, voire en insultant l’arbitre. On ne donnera pas de nom (mais certains vous viennent certainement rapidement à l’esprit), mais certains entraineurs ou membre du staff technique, en France comme ailleurs, sont réellement spécialistes de la chose. Consternant.

De plus, ils ne font rien, a priori, contre la simulation ou les contestations de leurs joueurs. S’ils l’interdisaient et le condamnaient, cela résoudrait beaucoup de problèmes. Mais le font-ils ? Assurément non. On a même l’impression qu’ils l’encouragent parfois, à voir leurs réactions envers l’arbitre quand un de leurs joueurs se rend coupable d’une telle fraude… Pitoyable souvent, hélas…

Remède : les arbitres le font parfois (peut-être pas assez souvent) : carton jaune ou rouge. Comme pour les constations des joueurs , il pourrait être interdit au staff de parler à n »importe lequel des arbitres (4ème y compris). Des sanctions post-matchs pourraient également être infligées (sanctions financières également ?) en fonction du rapport du 4ème arbitre, qui est très bien placé pour voir tout ce qui se passe autour de lui. On peut même imaginer qu’en cas de simulation d’un joueur, l’entraineur, au titre d’éducateur, soit sanctionné financièrement. Cela calmerait vite les ardeurs des principaux intéressés.

Sanction : on l’a dit, les possibilités existent déjà (cartons, suspensions, sanction financière) mais devraient certainement être utilisées plus souvent et de façon beaucoup plus stricte pour éradiquer le comportement de voyou de certains entraineurs (et pas des moins connus…).

Application : tous les matchs, amateurs ou professionnels, jeunes ou adultes, pourraient suivre cette règle, simple à mettre en place.

Comme pour les joueurs, cette règle pourrait être rapidement efficace. C’est à l’entraineur de mettre en place des règles pour ses joueurs. Il est également normal qu’il en suive pour son propre comportement !

PS : on ne parle pas ici des éducateurs de jeunes joueurs qui font, souvent, un travail remarquable en club en tenant de donner des valeurs aux gamins qu’ils entrainent. C’est plutôt et largement plus dans les matchs adultes et lorsqu’on monte en division que le problème apparaît. Certes, le stress est là, mais il ne peut pas tout excuser, loin de là…
Crédit photo : Libération

2 Comments

  1. Il m’arrive de croiser ces entraineurs que vous décrivez, non pas les pros, mais les amateurs, parfois il m’arrive de me poser des questions comme vous …
    J’en arrive à penser les choses suivantes :
    – certains entraineurs amateurs n’ont pas suivi de stage, il faut dire la plus part sont des bénévoles et poser 2 jours pour un stage de foot parfois ça le fait pas pour eux.
    – certains entraineurs amateurs n’ont une connaissance du foot que très superficielle, ce sont des bénévoles, et la passion a des limites, le temps et la remise en question que pourrait prendre un apprentissage Football est énorme…
    – la passion mène les gens à ne plus réfléchir, il n’y a qu’à voir les « entraineurs playstation » qui donnent des consignes tellement directive à leurs joueurs, qu’ils ne jouent plus , il réagissent… (cours, passe, tir, replace toi, va au pressing) et ça encore ça m’arrive parfois alors que j’en suis conscient, c’est la passion, l’envie de gagner omniprésente dans le Football.
    – quelqu’un qui ne se maitrise pas dans la vie, ne pourra pas gérer ses émotions au bord d’un terrain! c’est impossible et définitif quand on est adulte! les gros mots, la frustration reportée sur l’arbitrage ou bien ses propres joueurs… tout ce que vous décrivez.

    Parcontre il y a des personnes équilibrées bénévoles avec parfois peu de connaissances football mais beaucoup de bon sens et de volonté qui participent à l’éducation de nos footballeurs français. Notre sport est un beau sport, ne l’oublions pas !

    • Olivier Andrieu

      26 août 2016 at 8 h 55 min

      Entièrement d’accord avec vous et avec votre conclusion. C’est pour cela que ce site existe 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2018 On Refait le Foot

Theme by Anders NorenUp ↑