On Refait le Foot

Et si on (se) posait les bonnes questions ?

Problème : le comportement des entraineurs

679385-arbitrageOn peut reprocher beaucoup de choses aux joueurs en termes de respect des autres, du règlement, de l’arbitre, et avant tout de soi-même. Nous en avons déjà beaucoup parlé sur ce site. Mais qu’en est-il des entraineurs et, d’une façon générale, du staff technique ?

Lire la suite

Réponse à un internaute

00552593Un internaute à récemment répondu  sur Google+ au post sur le crachat avec quelques informations et interrogations très intéressantes dans son commentaire. J’ai ainsi recopié ce dernier à la suite du post en question, ce qui me donne l’occasion de lui répondre et de donner quelques indications complémentaires en passant :

1. Tout d’abord, une petite demande : si vous avez un (plusieurs !) commentaire constructif à faire (et nous vous y engageons fortement ! ) sur les articles de ce site, merci de le faire sur le site lui-même (donc ici-même) et pas sur les réseaux sociaux. Le but de ce site est de susciter le débat et si les commentaires sont éparpillés un peu partout sur le Web et ses différents outils, cela n’aidera pas à avoir un débat utile et cohérent. Bien sûr, si votre commentaire ne fait que quelques mots, cela peut très bien se faire sur Facebook, Twitter ou Google+. Pas de problèmes… Mais si vosu désirez réellement ajouter une pierre à l’édifice et participer au débat de façon approfondie et constructive, alors c’est mieux de la faire directement sur ce site. Merci pour votre compréhension.

Lire la suite

Problème : le crachat

crachatConstat : les joueurs de football crachent à tire-larigot pendant un match. Un détail, pourriez-vous penser ? Pas tant que ça… Car un sport véhicule des valeurs auprès de ses pratiquants, jeunes comme adultes. Et dans quel sport aujourd’hui voit-on autant d’acteurs cracher par terre, quasiment sans arrêt ? Seul le foot montre cette image déplorable… Réfléchissez et donnez-moi un seul autre sport où on voit ses acteurs se comporter ainsi ?

Lire la suite

Problème : la simulation

Edinson Cavani (PSG) simulation

Traitons aujourd’hui d’un fléau qui gangrène le footbal : la simulation…

Constat : il est évident que toute faute sifflée n’est pas synonyme de simulation de la part de celui qui en est la victime. Mais il est tout aussi évident que, dans chaque match, on assiste à ce type de comportement… La simulation peut prendre deux formes :
– La simulation franche : il n’y a absolument pas faute et le joueur plonge dans le seul but d’obtenir un coup franc bien placé ou un penalty.
– La simulation de douleur : la faute a bien lieu, mais elle est bénigne. Le joueur qui en est victime hurle en tombant et se tient immédiatement la jambe (le plus souvent le tibia). Parfois même, il se roule par terre. Bref, la réaction est totalement disproportionnée par rapport à la faute commise.
Souvent, cela s’accompagne également de contestations.

Lire la suite

Problème : la relation à l’arbitre (contestations)

7782238769_l-arbitrage-video-devrait-reduire-les-contestations-ici-lors-de-france-honduras-lors-de-la-coupe-du-monde-2014-au-bresilAprès les quelques outils décrits ces derniers jours, voyons maintenant les problèmes posés par les dérives du football et les remèdes qu’il serait possible d’y apporter. Sachant que si l’éducation avait été mise en place et appliquée, le problème serait résolu depuis longtemps, et ce n’est pas le cas. C’est donc souvent (et hélas) par la répression que passera la solution…

Constat : lors d’un match, à la moindre faute sifflée et plus globalement à la moindre occasion, on voit de nombreux joueurs venir parler ou parlementer avec l’arbitre, contestant le plus souvent de façon stérile sa décision, alors qu’ils savent très bien dans 90% des cas que la faute sifflée est tout à fait légitime. C’est presque devenu un réflexe et cela, de plus, ralentit énormément le jeu. On peut même se demander si certains joueurs ne sont pas désignés en début de match pour effectuer ce « travail » (car ce sont souvent les mêmes qui déboulent), permettant souvent à l’équipe adverse de ne pas jouer le coup franc trop rapidement et à leur propre équipe de se replacer. Navrant…

Lire la suite

Outils : La vidéo

hawk-eyeComment parler de l’ « arsenal » qui pourrait être à la disposition des arbitres pour assainir le jeu sans traiter de la vidéo, déjà mise en place avec bonheur par d’autres sports comme le rugby et le tennis.

Si on regarde la situation du tennis, qui est un sport que je connais assez bien, la vidéo a clairement amené un « plus » avec le « hawk-eye ». Cela ne ralentit pas vraiment le jeu, le nombre de demandes d’appel à la vidéo est limité dans un set, la technologie est assez fiable et, finalement, même si on peut imaginer que la machine se trompe parfois, on s’aperçoit que cela règle définitivement le problème : les joueurs ne contestent jamais la décision du hawk-eye et cela réduit à néant toute contestation…

Lire la suite

Outils : La limite des 5 fautes

122345En dehors de l’exclusion temporaire, une autre règle pourrait être mise en place, comme elle l’est déjà au basket par exemple : toute faute sifflée par l’arbitre est obligatoirement et systématiquement attribuée à un joueur. L’arbitre indique dans son micro le numéro du joueur fautif. Le cinquième arbitre comptabilise, pour chaque joueur, le nombre de fautes commises.

Lire la suite

Outils : L’exclusion temporaire

carton-bleuAvant de parler des dérives du foot proprement dit et des éventuelles possibilités pour les éradiquer, il peut être intéressant de lister un certain nombre de possibilités, d’outils et de fonctionnalités n’existant pas (encore ?) dans ce sport (mais parfois dans d’autres).

La première est l’exclusion temporaire d’un joueur pendant une période donnée (par exemple 5 ou 10 minutes), par exemple à l’aide d’un carton bleu. De nombreux sports ont déjà mis en place cette règle avec bonheur.

Lire la suite

© 2018 On Refait le Foot

Theme by Anders NorenUp ↑